Pour un système de santé solidaire

Publié le lundi 27 octobre 2014

Le SMG n’appelle pas à rejoindre le mouvement de protestation des autres syndicats de la médecine libérale.

Pourtant les raisons de la colère sont présentes. Une fois de plus, ce gouvernement, comme les précédents, méprise la médecine générale. Il ne faut rien attendre de cette future loi de santé publique qui passe à côté de l’essentiel.

Ce dont nous avons besoin, c’est d’une nouvelle organisation de l’offre de soins pour aller vers un système d’offre de santé. La médecine libérale peut-elle répondre à ce défi ? Ce n’est pas en s’enfermant dans des revendications tarifaires autour du prix de la consultation et en tournant le dos au tiers payant que l’on peut espérer être compris des citoyens de ce pays, au moment où la crise économique fait tant de mal à la population. L’impasse corporatiste est patente depuis 20 ans.

Aujourd’hui si la médecine générale libérale veut retrouver son identité et imposer sa reconnaissance par le pouvoir politique, c’est en se mobilisant avec les citoyens pour exiger : le développement du travail collectif et coordonné, le tiers payant généralisé, l’indépendance de la formation et de l’exercice professionnel, la redéfinition des missions du médecin généraliste au regard des besoins de santé de la population et un financement solidaire du système de soins et de santé. Sans un soutien fort de la population, rien ne se fera.


Contact :
Dr Didier Ménard : 06 07 16 57 78

Documents joints

Lire aussi

Le SMG réitère son appel à ne pas faire grève et fait des propositions innovantes

15 décembre 2014
Le Syndicat de la Médecine Générale (SMG) appelle les médecins libéraux à ne pas se mettre en grève lors des fêtes de fin d’année : le SMG refuse de cautionner des revendications inflationnistes pour le …

Mouvement des libéraux

29 septembre 2014
Le SMG en colère : NON à la mobilisation corporatiste. OUI à une mobilisation pour créer un vrai service public de santé. Le monde des professionnels de santé libéraux se mobilise. Les raisons en sont …

L’austérité est dangereuse pour la santé

22 septembre 2014
Faire douze milliards d’économie sur le budget de la protection sociale, c’est faire le choix de l’irresponsabilité. Le démantèlement de l’hôpital public tel qu’il est entrepris par les fermetures …

Avastin®/Lucentis® : Lettre ouverte du SMG à François Hollande, Président de la République

4 avril 2014
Monsieur le Président, En tant que médecins, notre fonction première est d’assurer les soins adéquats aux habitants de ce pays, quels que soient leur statut ou moyens d’existence. Cela vous explique …