Fin de la fresque sexiste de l’hôpital Purpan

Ce n’est qu’un début, continuons le combat !

Publié le dimanche 18 mars 2018

C’est grâce à la mobilisation des internes et externes du Collectif Jeudi Onze et au syndicat SUD santé de l’hôpital Purpan avec le soutien du SMG et à celui de nombreux mouvements féministes, que la direction des Hôpitaux de Toulouse a ordonné au bureau des internes de Purpan de supprimer la fresque sexiste qui était exhibée depuis de trop nombreuses années dans la buvette de l’internat du CHU.

Le SMG a soutenu et continue de soutenir les militant.e.s de cette action.

Cette action montre que la détermination des féministes, conjuguée à des soutiens syndicaux forts, peut arriver à faire vaciller l’ordre établi.

Cela s’inscrit certes dans un mouvement plus global et la direction a, semble-t-il, également subie des pression en amont. Qu’à cela ne tienne. Savourons cette victoire symbolique !

https://www.smg-pratiques.info/La-fresque-sexiste-qui-choque.html


Voir en ligne : https://www.ladepeche.fr/article/2018/03/16/2760984-fresque-jugee-sexiste-chu-toulouse-ete-retiree.html

Lire aussi

Appel au don pour le Comede

18 juin 2018
En près de 40 ans, le soin et l’accompagnement de 150 000 personnes de plus de 150 nationalités, originaires d’Afrique, d’Asie, d’Amérique et d’Europe - dans le cadre des consultations et des permanences …

Lettre ouverte des médecins favorables à la pratique de l’IVG instrumentale par les sages-femmes

4 juin 2018
Madame, Monsieur, Nous médecins engagé.e.s pour le droit des femmes à l’IVG, affirmons l’importance que la pratique de l’IVG instrumentale fasse aujourd’hui partie des compétences des sages-femmes. …

La fresque sexiste qui choque plusieurs internes de l’hôpital Purpan

16 janvier 2018
Une action « coup de poing » a eu lieu contre la fresque sexiste de la cantine de l’internat jeudi dernier, le SMG y était ! Nos militant·e·s ont coorganisé avec l’association Pour une MEUF cet affichage …

Independance Day

13 février 2016
« L’influence de l’industrie pharmaceutique est hors de tout contrôle. Ses tentacules s’infiltrent à tous les niveaux, médecins, patients, régulateurs, chercheurs, associations caritatives, universités, …